Santo Sospir : une villa sur la Riviera

Du 23 mai au 28 juillet 2019
Galerie Vauclair stand 79 allée 6 Paul Bert

de mai à Juillet, la galerie vauclair fait le pont entre le Cap-Ferrat et la capitale. La « villa tatouée » par Jean Cocteau, qui actuellement fait peau neuve, ressuscite dans le 7ème arrondissement de Paris et au marché Paul Bert Serpette le temps de l’exposition Santo Sospir : une villa sur la Riviera. 
L’histoire de Santo Sospir est née d’un coup de cœur et d’une promesse d’Alec faite à sa femme Francine Weisweiller. Fuyant la guerre, Alec promit à Francine s’ils survivaient de lui acheter la maison de ses rêves. Quelques années plus tard, un jour d’été, lors d’une promenade en mer autour du cap Ferrat Francine se souvint de la promesse de son époux et désigna cette maison tout près du phare. ce lieu mythique devint le creuset de l’amitié de la famille Weisweiller avec les plus grands artistes du 20ème siècle. Jean Cocteau marquera la villa de ses fresques fantastiques, esquissées en six mois dans un tourbillon  créateur.  Son  extraordinaire  ambiance décorative  demeure  à  l’initiative de  Madeleine Castaing, décoratrice magicienne de son temps.

Dissocié de Santo Sospir, le décor recréé par Laurence & Denis invite le visiteur à venir se délasser sur les bords de la Riviera dans une atmosphère combinant exotisme et mythologie. Le temps de cette exposition, laissez-vous bercer par le souffle méditerranéen de Santo Sospir et son  ambiance  irréelle  combinant  les  fresques murales,  les  meubles en bambou et en rotin d’inspiration asiatique, les fauteuils muguets et les vases coquillages.