Interview : Delphine Sterckx – Déjà Vu Design –

Cette semaine, nous sommes allés rencontrer Delphine Sterckx de la galerie Déjà Vu Design.
Venez vous asseoir dans de confortables sièges mis en valeur par de spectaculaires luminaires, et partager avec Delphine Sterckx et Joëlle Juhen une part de rêve et de goût des années 1970.

Quel est votre parcours ?

Je ne suis pas du tout issue de cet environnement. J’ai étudié dans une école de commerce, puis travaillé dans la finance. Pourtant, j’ai toujours aimé le milieu du design ainsi que les beaux objets. Ma rencontre avec Joëlle Juhen, mon associée, a été décisive. Nous nous sommes retrouvées dans cette passion commune et avons monté ce projet de galerie qui nous tenait à cœur. Du statut de collectionneuses, nous sommes passées à celui d’antiquaires.

Pouvez-vous nous parler de votre spécialité ?

Nous aimons les grands canapés, les luminaires spectaculaires. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournées vers les années 1970 qui regorgent d’assises confortables, de belles matières, de cuirs patinés et de bois précieux. Ce que nous aimons dans le design des années 1970, c’est l’innovation, tant sur le plan des matières que des formes. Ce sont des années où tout était possible. Les pièces que nous vendons ont été testées et approuvées chez nous ou tout du moins y sont éligibles.

Que représente Paul Bert Serpette pour vous ?

Pour nous c’était une évidence de venir à Paul Bert Serpette, c’était ici ou rien et une vraie chance d’avoir pu nous y installer. Ici, nous sommes entourées de vrais connaisseurs qui ont une expertise à la fois commerciale et sur les objets, et cela crée une véritable émulation. Les collectionneurs, les particuliers ainsi que les décorateurs qui nous suivent depuis nos débuts sont des inconditionnels des allées de Paul Bert Serpette.

Quel meuble de votre stand souhaitez-vous nous présenter ?

Nous présentons ce canapé DS-600 de de Sede. C’est un modèle qui a été créé en 1973 ; à l’époque c’était complètement inédit, et aujourd’hui ça l’est toujours. Il est très luxueux de par sa fabrication et très innovant.  C’est un canapé dont les peaux sont de première qualité, Rolls Royce travaillait avec les mêmes cuirs pour ses intérieurs de voitures. Plus le cuir est vieux, plus il est beau. C’est là que notre métier prend tout son sens, nous vendons des objets qui ont une belle patine sans avoir le côté défraîchi. L’innovation de ce canapé tient au fait qu’il était possible de le commander avec autant de places que l’on souhaitait et de le disposer comme on l’entendait. Il est intemporel et s’adapte à tous types d’intérieurs. Ce canapé nous représente parfaitement, nous sommes connues pour cela. Nous vendons ce canapé, dont nous sommes complètement tombées amoureuses, depuis nos débuts. Le premier, nous l’avons acheté un peu par hasard . Joëlle l’a mis chez elle et il n’en est plus jamais ressorti. Il a donc fallu que nous en achetions d’autres. Depuis, nous en avons toujours un sur notre stand.