Interview : Nicolas Barré

Interview : Nicolas Barré – Marchand d’extraordinaire à Paul Bert Serpette – stands 24-25 allée 4 Serpette
Interview : Nicolas Barré – Marchand d’extraordinaire à Paul Bert Serpette – stands 24-25 allée 4 Serpette

Interview : Nicolas Barré – Marchand d’extraordinaire à Paul Bert Serpette – stands 24-25 allée 4 Serpette

Dans le stand de Nicolas Barré, vos yeux plongent dans un univers enchanteur.  Vous y trouverez des pièces qui accrochent immédiatement l'oeil de chacun, amateur ou professionnel aguerri.  Fontaine, billard, lit à baldaquin, cheminée et autres grands décors de prestige sont régulièrement présentés par ce marchand, saisi par la passion du métier alors qu’il était enfant.

Voici son histoire :

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai un CAP d’ébéniste. Je suis arrivé dans le métier grâce à mon père. Il a été crieur dans une salle des ventes de province pendant 32 ans. Comme il n’y avait pas école le mercredi, j’allais souvent l’aider pour déballer les objets et installer la salle. J’ai rapidement voulu faire de ce qui était devenu ma passion, un métier. Je suis arrivé aux Puces à l’âge de 20 ans et j’ai commencé à déballer au marché Jules Vallès, dans ma voiture. Les choses se sont faites de fil en aiguille. Mon actuel voisin M. Patrick Morcos, qui venait en province à la salle des ventes où mon père travaillait, m’a convaincu de prendre un stand à Serpette. C’est comme cela que je suis arrivé sur ce marché.

Quelle est votre spécialité ?

Je suis spécialisé dans le mobilier classique, Napoléon III, XVIIIe, XIXe et dans la Décoration. Je fais beaucoup d’adresses et achète dans les déballages de provinces. Je vends les objets dans leur jus.

Quelle est votre vision du marché Paul Bert Serpette ?

Je pense que c’est l’un des meilleurs marchés de Saint Ouen. D’excellents marchands y sont présents et font vivre ce lieu. Beaucoup de grands décorateurs le fréquente.

Y-a-t-il un objet de votre stand que vous souhaitez mettre en avant ?

En ce moment, j’ai un magnifique bureau-desserte de style Louis XVI, d’époque Napoléon III, en acajou et bronze. C’est une pièce de très grande qualité.