Guéridons

Table d’appoint, le guéridon aurait été inventé au XVIIe siècle, inspiré par un serviteur noir de la reine d’Autriche portant un plateau sur sa tête. Doté d’un plateau circulaire plus ou moins large, avec ou sans tiroir, le guéridon repose sur un piètement simple ou multiple. Un second plateau peut venir se loger en bas, entre les pieds. Dérivée du guéridon, la table « bouillotte », généralement recouverte de marbre, cerclée d’une galerie en laiton ajouré et comprenant de petits tiroirs et des tirettes en ceinture, se déploie elle sur quatre pieds.
Prix sur demande
Guéridons, XXe siècle
3800 €
Design 50-60, Guéridons, XXe siècle
1800 €
Bronze, Design 60-70, Guéridons, XXe siècle
2200 €
Art nouveau, Art Déco, Laiton, Guéridons, XXe siècle
1200 €
Art nouveau, Art Déco, Guéridons, XXe siècle
1200 €
Art nouveau, Art Déco, Guéridons, XXe siècle
1200 €
Art nouveau, Art Déco, Guéridons, XXe siècle
2000 €
Napoléon III, Guéridons, XIXe siècle
Prix sur demande
Guéridons, XXe siècle
Prix sur demande
Guéridons, XXe siècle
4800 €
Art nouveau, Art Déco, Laiton, Guéridons, XXe siècle
Prix sur demande
Charles X, Restauration, Louis Philippe, Guéridons, XIXe siècle