Avisseau

Le nom Avisseau est connu dans le domaine de la céramique pour deux personnes : Charles-Jean Avisseau (1796-1861) et son fils Joseph-Édouard Avisseau (1831-1911). Charles-Jean naît à Tours en 1796. Dès son plus jeune âge il effectue des travaux de céramique dans les manufactures de Touraine. En 1817, il devient peintre en faïence pour la manufacture de Beaumont-les-Autels chez le baron de Bezeval. Encouragé par ce dernier, il entame des recherches sur les secrets de fabrication de Bernard Palissy, recherches qui aboutissent en 1843. Il développe les techniques ainsi que le moulage des œuvres de Palissy, produisant des œuvres qu’il expose expositions universelles de Londres (1851) et de Paris (1861). Sa renommée concorde avec la tendance néogothique de son temps. Les émaux qu’il utilise innovent aussi. Il fait usage du bore, du chrome et du nickel comme Palissy mais emploie aussi de la craie et de la silice. En 1861, il meurt d’un empoisonnement due aux vapeurs d’émaux. Son fils, Joseph-Édouard, poursuit l’œuvre de son père et travaille notamment pour le domaine de Chenonceau.