Dasson, Henri

Ebeniste apprécié des Rotschild, Henry Dasson est à l’origine d’une des plus grandes maisons du XIXème siècle. Il naît à Paris en 1825. En 1854, suite à son mariage avec Pauline Dussob, il entame une carrière d’horloger. Profitant d’une occasion, il devient propriétaire de l’atelier de la veuve de Charles Winckelsen et devient ébéniste. Il présente dès le début un mobilier de style Louis XIV, Régence, Louis XV, transition ou Louis XVI. Vers 1878, il est reconnu par la critique populaire et sa clientèle ne cesse d’augmenter. Son succès est tel qu’il obtient de grands prix artistiques. Il est décoré de la Légion d'Honneur dont il devient chevalier en 1883 puis officier en 1889. Il prend sa retraite en 1894. Dasson organise à l’occasion une vente aux enchères de son stock dans son propre atelier. La production de Dasson est à la fois de la copie mais aussi de la fabrication de meubles originaux.Sa production reste cependant dans un style du XVIIIème siècle. Ses meubles et ses objets d’art sont régulièrement signés.