La Maison des Bambous

Crée en 1872 par Ernest Vibert, cette maison propose dès son origine un large choix de mobilier en rotin, en jonc ou en bambous laqués. Le mobilier est présenté dans des décors exotiques ornés de grandes draperies et de pots anciens. Y sont vendus des fauteuils, des canapés et des chaises longues ayant pour but de meubler des lieux bourgeois comme les jardins d’hiver et les vérandas des maisons bourgeoises mais aussi à décorer les hôtels et les yachts les plus prestigieux. Ernest Vibert participe avec succès aux expositions de l’époque. En 1889, lors de l’exposition universelle, elle reçoit 2 médailles d’argent. Son succès est international. En 1917, la Maison des Bambous est reprise par Gaston Vibert, fils d’Ernest, et son associé Robert Perret. Fort de nombreux séjours en Extrême-Orient, Vibert dote le magasin de trois étages où se vendent objets en matières précieuses venue d’Asie. En plus de leurs spécialités, la Maison des Bambous propose à sa clientèle du mobilier et des objets d’arts anciens. Cette diversité de choix attire de nombreux artistes et compositeurs comme Claude Debussy ou encore Maurice Ravel. Le mobilier proposé évolue au lendemain de la Seconde Guerre mondiale s’accordant aux goûts de l’époque. La Maison des Bambous ferme définitivement en 1994.