Manufacture royale de porcelaine de Berlin (KPM)

Le plus ancien atelier de porcelaine de Berlin débute sous l’initiative de Wilhelm Casper Wegley au milieu du XVIIIème siècle. En 1763, le roi Frédéric II de Prusse fonde la manufacture royale de porcelaine de Berlin à partir de l’ancien atelier. La manufacture reste sous contrôle royal jusqu'en 1918. L’idée est de concurrencer les manufactures de Dresde, Meissen et Sèvres par une production prussienne. La manufacture adopte le style rocaille en vogue en Europe. Sa production n’est pas réservée à l’usage royal et diplomatique. Elle s’adapte aux styles allemands comme le Biedermeier et le Jugendstil. Elle est très copiée au cours du XIXème siècle par des manufactures comme Krister. La marque au sceptre fut peinte à partir de 1837. À cette marque fut ensuite rajouté un globe royal avec les initiales KPM. Le peintre Gottfried Wilhelm Völcker dirigea la manufacture de 1833 à 1848. Sous sa direction, la manufacture se spécialise dans la peinture de porcelaine. Les sujets représentés sont copiés de tableaux célèbres. La manufacture produit également une statuaire animale depuis le XVIIIème siècle. Au XXème siècle, elle s’adapte au mouvement Art déco avec des artistes comme Tommi Parzinger.