Mourgue, Olivier

Diplômé de l’Ecole Boulle en design et de l’ENSAD de Paris en 1960, Olivier Mourgue est un des designers français les plus connus de sa génération notamment grâce à 2001 l’Odyssée de l’Espace paru en 1968.



En 1963, il débute sa collaboration la plus importante avec Airborne International et conçoit Djinn Series en 1965 qui tire son nom des contes Arabes et peut adopter une forme humaine ou animale. Cette collection anthropomorphique représente une nouvelle direction dans le mobilier sculptural.



Olivier Mourgue a également travaillé pour l’Agence d’Architecture Intérieure Gautier-Delaye avant d’établir son propre studio en 1966, où il reçoit des meubles pour Disdero, Renaullt, Prisunic ou encore le Mobilier National.



Dans les années 60, il devient célèbre pour ses meubles futuristes et Pop Art, flexibles et pratiques. Il met au point de nouvelles couvertures modulables très colorées et facile à alterner offrant ainsi une nouvelle identité aux pièces.



Dans la ligne des designers mythiques tels que Verner Panton et Joe Colombo, Olivier Mourgue est choisi par Bayer AG comme designer pour Visiona. Cette exposition se tient durant la Cologne Funiture Fair, au cours de laquelle un designer a pour mission de transformer l’espace d’exposition en un monde futuriste. En 1971, Olivier Mourgue créer un paysage avec des tissus et des tapis recréant l’herbe, les rivières et d’autres espaces naturels. Visiona 3 d’Olivier Mourgue est considérée comme un exemple de philosophie d’avant-garde dominant ainsi le monde du design dans les années 60 et 70.



En 1976, Olivier Mourgue ferme son studio et part s’installer en Bretagne où il devient professeur des Beaux-  Arts à Brest. Bien qu’Airborne n’existe plus, les designs d’Olivier Mourgue sont encore en production chez d’autres fabricants.



Modèles célèbres :




  • Bouloum Chair en 1969 pour Airborne

  • Joker Lounge Chair en 1968

  • Whist Chair and Ottoman en 1964

  • Montreal Series en 1967

  • Cubique Chair en 1968

  • Flower Lamp en 1970 pour Disderot