Paulin, Pierre

Né en 1927, il rejoint l’Ecole Camondo en 1951. Intégré dans l’atelier de Marcel Gascoin dès 1953, il entreprend un voyage avec son frère dans les pays scandinaves à la recherche d’un design pensé pour l’usager. C’est d’ailleurs avec une société hollandaise, Artifort, qu’il fabrique entre 1960 et 1970 ses pièces les plus iconiques comme le fauteuil Mushroom. De plein pied dans la réalité, dans le quotidien, il produit bon marché et dessine fauteuils de jardin en plastique et meubles de salle de bain pour Allibert, fers à repasser et rasoirs pour Calor. Ses collaborations pour les pouvoirs publiques sont en nombreuses, citons la Maison de la Radio en 1961, l’Élysée de Pompidou en 1971, la mairie de Paris en 1985 ou le Musée du Louvre. Sur ses bureaux, il a l’idée aérienne de suspendre les caissons garantissant ainsi la légèreté de l’ensemble. La simplicité chez Paulin est érigée en principe premier. Une simplicité intrinsèque qui l’amène à user du vocabulaire des éditeurs et fabricants pour encoder son mobilier de lettres et de chiffres. Aujourd’hui rééditées par Artifort ou la maison d’édition dirigée par son fils, Paulin Paulin Paulin, les pièces d’époque sont de plus en plus rares.



Une rétrospective lui a été consacrée du 11 mai au 22 août 2016 au Centre Pompidou.