Biscuit

Le biscuit en céramique désigne une statuaire sans émail ni couleur, il est donc blanc et mat. Ce terme qualifie aussi bien l’étape précédant une cuisson avec émail que le véritable biscuit, destiné à rester blanc, composé de porcelaine sans glaçure. Les premiers biscuits de porcelaine doivent leur création dès 1751 à la volonté de la manufacture de Sèvres d’imiter le marbre et de se différencier de la statuaire étrangère. On peut citer les modèles de Falconet, grand créateur de formes de Sèvres comme La Mélancolie, réalisée dès 1774. Dès le XVIIIème siècle, le biscuit devient la grande porcelaine de luxe et provenait de Vincennes, de Sèvres ou encore de Saxe. Au XIXème siècle, le biscuit pris une part importante de la production de porcelaine en Europe, il fut réalisé partout, sans égaler pour autant la qualité de Sèvres. La statuaire du biscuit, originellement fait pour décorer les tables en tant que surtouts, est retrouvable dans les garnitures de cheminées, et de nombreux autres objets de décorations. On le trouve généralement monté sur d’autres matières comme le bronze mais aussi très marginalement incrusté.