MERIAN Matthäus - ZELLER Martin - La France

Patrick Serouge
7900 €

Description

Catégorie
Livres & documents
Epoque
XVIIe siècle
Style

Merian – martin Zeller – Topographia Galliae
Francfort, 1655 – 1661. 4 tomes reliés en 2 volumes in folio (31 x 21 cm).
Plein vélin ivoire du  18ème siècle. Dos lisses, titres manuscrit. Première édition latine.
Bien complet des 18 cartes 307 gravures parfois doubles dont 12 panoramas de Paris, Bordeaux, Rouen, la Charité, Nevers, Saint Malo etc… et 9 frontispices gravés.
Édition latine, publiée la même année que l’édition allemande et flamande.
Fin de la table et feuilles de texte parfois oxydées sur le 2ème volume avec report sur certaines planches.
Vélin fissuré sur le mors du dos du volume premier, sans altération à la solidité de cette reliure bien conservée.
Très bon état général.
La plus importante iconographie de vues de villes sur la France du milieu du 17ème siècle.
La première partie de l’ouvrage concerne Paris et sa banlieue illustrées en 110 planches parmi lesquelles deux vues panoramiques dépliantes de Paris et deux plans relief.  La promenade permet de découvrir des monuments disparus, Saint-Victor, le Temple, la tour de Nesle… Le second volume est consacré au reste de la France.

Vous pouvez consulter l’ensemble des cartes, livres et gravures disponibles sur votre région en cliquant sur le lien de notre site internet spécialisé en archives anciennes géographiques : https://www.cartes-livres-anciens.com

Règlement sécurisé par carte bancaire sur notre site internethttps://cartes-livres-anciens.com/produit/livres/regionalisme/merian-matthaus-zeller-martin-la-france/

L’édition compte un frontispice général, 13 titres gravés ou typographiés, 18 cartes dépliantes à double page et 307 planches offrant près de 400 vues et plans de monuments ou villes. Cependant les collations donnent de 296 à 312 planches.

Le dénombrement des planches varie autant semble t-il selon les bibliographes et les libraires que suivant les exemplaires. Le décompte des planches est en effet rendu un peu complexe par le fait que les feuilles collées ensemble qui composent quelques planches sont répertoriées, par l’éditeur lui même, comme autant d’estampes. Ainsi les deux grandes vues de Paris comptent-elles pour 5 estampes dans la table. Les planches dépliantes ou non comportent souvent deux voire trois gravures.

Le frontispice premier représente, posées sur un piédestal, la couronne de France un lys au naturel et une fleur de lys héraldique. Les colliers de Saint-Louis et du Saint-Esprit entourent le titre sur ce socle. Au premier plan, le dieu Seine tient une rame, ou un safran, d’une main (ce qui me fait écarter l’hypothèse du dieu Neptune trouvée ici ou là), une corne d’abondance de l’autre. La ville de Paris se devine en arrière plan (la Bastille est à gauche, le Temple à droite). Il existe un autre frontispice représentant Clovis et Louis XIV.

Les planches, la plupart sur double page, ont été gravées à l’eau-forte par Mattheus et Caspar Merian d’après les dessins qu’ils réalisèrent in situ avec Johann Peeters.

Volume premier – Tome   I & II
Partie 1 – Paris et ile de France
Paris
3 Cartes – 2 Panoramas et 2 plans – 72 vues dont certaines à double sujets.

Ile de France
36 vues et plans dont certaines à double sujets.

 Partie 2 – la Picardie
1 carte – 29  vues et plans de villes dont certaines à double sujets.

Partie 3  – Champagne & Ardennes & Seine et Marne & Bourgogne
1 carte – 1 panorama de Tonnerre – 54 vues et plans dont certaines à double sujets.

Volume second – Tome III et IV
Partie 4 – Bourgogne & Bresse & Nivernois
1 carte – 1 panorama de la charité & Dijon & Nevers – 20 vues et plans de ville dont certaines à double sujets.

Partie 5  – Lyonnais  – Forest – Beauviolois & Bourbonnois
1 carte – 13 vues et plans dont certaines à double sujets.

Partie  6 – Berry Auvergne & Limosin
3 cartes – 2 vues double

Partie 7 – Belsia, Chartrain, Maine – Anjou – Touraine – Orléanais – Angoumois
1 carte – 20 vues en plans dont certaines à double sujets.

Partie 8 – Normandie
1 carte – 13 vues et plans dont certaines à double sujets. – 1 panorama et 1 grand plan de Rouen.


Parties 9,10,11,,12,13 ( année1561)
Partie 10 – Bretagne 1 carte – 6 vues dont certaines double. panorama de saint Malo.


Guyenne –  Gascogne – Saintonge- Périgord
1 carte – 1 panorama de bordeaux – 8 vues.
Texte et gravure avec oxydation uniforme.

Partie 11 – Languedoc – Albigeois – Foix – Gévaudan
2 cartes – 20 vues et plans dont certaines à double sujets.

Partie 12 –  Provincia – Venaissin
1 carte – 6 vues et plans dont certaines à double sujets.

Partie 13 ultima – Dauphiné
1 carte – 6 vues et plans dont certaines à double sujets.

Mattheus Merian est né le 22 septembre 1593 à Bâle, fils de Walther Merian. Après ses études au lycée, il apprit le dessin, la gravure sur cuivre et la gravure à l’eau-forte à Zurich auprès du graveur sur cuivre Friedrich Meyer. De 1610 à 1615, il étudia et travailla à Strasbourg (chez Dietrich Brentel),  Nancy et à Paris (chez Jacques Callot). En 1615, il réalisa à Bâle son grand plan de la ville de Bâle.

Après des séjours à Augsbourg et Stuttgart (Allemagne) ainsi qu’aux Pays Bas, Merian s’installa à Francfort-sur-le-Main et à Oppenheim (Allemagne), où il travailla pour l’éditeur et le graveur sur cuivre Johann Theodor de Bry. De Bry possédait un atelier de gravure à Oppenheim et une maison d’édition à Francfort qui préparait alors de grands ouvrages de voyages en Extrême-Orient. En 1617, il épousa la fille de son employeur, Maria Magdalena de Bry, s’installa en 1616 à Bâle, où il acquit le droit de corporation qui lui permit de devenir indépendants.

Envoyer à un amiSe renseigner

Antiquaire

Patrick Serouge
www.cartes-livres-anciens.com
Emplacement
Marché Serpette, Allée 4 Stand 15
Téléphone
+33(0)6 12 89 90 97

Autres objets de cet antiquaire

Catalogue de Patrick Serouge

Vous aimerez aussi

Voir toutes les suggestions