Charles (Maison)

Digne représentant du savoir-faire à la française, la Maison Charles a habillé de ses créations les plus beaux intérieurs des années 1960-1970, découvrez son histoire.



En 1908, Ernest Charles crée la Maison Charles avec la reprise du bronzier Maison Ullmann et se spécialise dans la reproduction de luminaires anciens. Peu à peu, l’entreprise se forge une notoriété et fait référence dans le milieu du bronze. Maison Charles devient une affaire de famille en 1920 quand Emile Albert Charles, fils ainé d’Ernest Charles, prend la succession de l’entreprise. 12 ans après, il s’associe avec son frère Pierre.



L’année 1959 marque un tournant dans l’histoire de la maison. Les deux fils d’Emile, Jacques et Jean Charles, rejoignent l’entreprise et créent le « style Charles ». Jacques, diplômé des Arts Appliqués en architecture d’intérieur et Jean, major de l’école Boulle section architecture d’intérieur et sculpture sur bois, ont une nouvelle approche du luminaire et de la création. Ils allient ainsi classicisme, rigueur et actualité. Les célèbres lampes « ananas », « aloé », « pomme de pin » … vont voir le jour à ce moment-là. Icones de Maison Charles, ces pièces sont aujourd’hui toujours d’actualité.



En 1965, un nouveau style voit le jour avec la création de la collection « inox » et de ses lampes « orgue », référence esthétique de cette période.



En 1971, c’est Chrystiane Charles, épouse de Jean qui prend la direction artistique de la Maison. Une collection à son nom est alors créée, offrant de magnifiques lampes-sculptures inspirées de la nature.



10 ans plus tard, son fils Laurent rejoint la société. Grâce à sa formation d’architecte, il apportera des créations géométriques et graphiques, d’inspiration plus contemporaine.



De nombreux créateurs collaborent avec la Maison Charles, comme Arman, Christian Duc…



Les ateliers de la Maison Charles fonctionnent toujours aujourd’hui et cette Maison demeure toujours extrêmement réputée pour sa grande qualité de facture.