Chests, safes

Apparu au Moyen-Âge, le coffre est au centre de la vie quotidienne mouvementée des suzerains qui, face aux invasions et aux guerres incessantes, doivent très souvent et rapidement changer de lieu d’habitation. D’abord sans fioritures ni atours, il faut attendre le XVème siècle pour que le coffre revête un intérêt esthétique. L’apaisement qui suit la fin de la Guerre de Cent ans en 1453 fait naître un art de vivre tourné vers le confort, le décor et l’agrément. Les poignées latérales pour faciliter son transport s’habillent, se stylisent puis disparaissent, la sédentarité étant désormais de mise à la Renaissance. S’il disparait peu à peu des intérieurs citadins, le coffre perdure à la campagne où, jusqu’à la fin du XVIIIème, il accueille le trousseau de la jeune mariée. En chêne, noyer, châtaignier ou sapin, le coffre, bagage devenu meuble, connaîtra une seconde vie au XIXème siècle. Devenu armoire, banc ou panetière, il pourra aussi être transformé en bar ou buffet.
650 €
Louis XIV, Regency, Chests, safes, 19th century
Sold
Chests, safes, 60s, 70s, Lacquer, 20th century
Sold
No longer available
Chests, safes, 40s, 50s, 20th century
No longer available
No longer available
Chests, safes, 20th century
No longer available
No longer available
Chests, safes, 19th century
No longer available
No longer available
Chests, safes, 20th century
No longer available
No longer available
Chests, safes, 20th century
No longer available
No longer available
Chests, safes
Plus disponible
No longer available
Chests, safes, 20th century
Plus disponible