Vitraux

Dans les éléments d’architecture les plus répandus, on retrouve le vitrail, les objets de ferronnerie et ceux en pierres. Les vitraux sont à l’origine réservés aux édifices religieux. Dès le Moyen-âge, ils deviennent avec le temps des éléments décoratifs dédiés à tous. D’abord réservés aux plus riches, ils viennent orner les fenêtres des maisons flamandes au XVIIème avant de se répandre dans les demeures des riches d’Europe. Les décors des vitraux varient entre représentations de saints, de scènes « païennes », de motifs héraldiques comme la représentation des armoiries de Champagne intitulées Campania, de motifs floraux durant l’Art nouveau, ou tout simplement de motifs colorés, qu’ils soient géométriques ou abstraits. Le travail du fer est reconnu comme un élément d’architecture de luxe depuis l’antiquité. Son utilisation va de la rambarde de balcon au portail d’entré comme les nombreuses portes réalisées par Gilbert Poillerat ou par Raymond Subes dans la première moitié du XXème siècle. Le travail de la pierre est aussi très répandu en architecture. De la colonne antique aux marbres de l’opéra Garnier en passant par les gîsants de la basilique de Saint-Denis , la pierre est employée dans l’architecture à toutes les époques.
Prix sur demande
Vitraux, Napoléon III, XIXe siècle
Vendu
Verre, Vitraux, Design 50-60, XXe siècle
Vendu