Lits

Le lit est le meuble le plus important de la chambre. Il existe dès l’Antiquité dans les demeures royales et impériales. Les autres habitations sont dotées de nattes ou d’arrangements en bois et en paille. Le Moyen-âge marque l’évolution du lit en Europe. Il est en chêne ou en noyer. Il est doté d’un baldaquin recouvert d’épaisses tapisseries pour protéger du froid. Il peut aussi être un « lit-armoire ». A la Renaissance, les invités sont reçus dans l’antichambre. Le lit devient un meuble secondaire bien qu’essentiel. Il se démocratise dès le XVIème siècle. Le bois est sculpté, peint, certains lits sont même incrustés d’ivoire et d’ébène. Le XVIIème siècle marque le siècle de l’apparat. Le lit est décoré aux goûts les plus luxueux. Sous Louis XV et Louis XVI, le « lit de repos » apparaît, il est appelé à devenir la chaise longue au XXème siècle. Le baldaquin est détaché du lit, voire disparait. L’Empire produit des lits en acajou garnis de bronzes aujourd’hui très recherchés par les collectionneurs. Le lit industriel apparaît sous Louis-Philippe. Des sculpteurs comme Albert Féraud et des designers tels Jacques Adnet, Jean Prouvé et André Arbus en produisent au XXème siècle.
Prix sur demande
Design 80-90, Lits, XXe siècle
1200 €
Lits, XIXe siècle
4500 €
Lits, XXe siècle
Vendu
Design 60-70, Lits, XXe siècle
Vendu
Plus disponible
Lits, XVIIIe siècle
Plus disponible
Plus disponible
Louis XVI, Transition, Directoire, Lits, XIXe siècle
Plus disponible
Plus disponible
Art nouveau, Art Déco, Lits
Plus disponible