Dans l'oeil d'Edouard Demachy : le carré aux vagues d'André Masson

Cette œuvre s’intitule « Le Carré aux Vagues ». C’est une pièce unique réalisée vers 1975 par André Aleth Masson, céramiste français des années 1950 à 1980.
 

Né en 1919 à Saint Malo, il étudie à l’Ecole des Beaux-Arts de Rennes et de Paris. Il intégrera ensuite l’Ecole de Céramique de Fontcarrade. Une fois installé à Paris, il exposera à la galerie MaI et fait la rencontre d’André Borderie avec qui il collaborera. En 1968 il devient membre du mouvement « le Mur Vivant » qui milite pour l’intégration des arts dans l’architecture. Dans toute sa carrière, André Masson aura apporté une touche de modernité à la céramique.
 

Oscillant entre tableau et sculpture, il réalise des compositions murales complètement abstraites. « Le Carré aux Vagues » présenté ici ne l’est pourtant pas et figure un véritable paysage dans lequel on se plait à se perdre. Il évoque le thème de la mer, thème très cher à l’artiste aux origines malouines.
 

Ayant peu produit, les pièces de Masson sont en général plutôt rares et ont une côte bien assise. Nous pouvons dire que cet artiste fait partie des 5 plus grands céramistes français. Il est défendu par de grandes galeries comme Thomas Fritsch qui l’a récemment exposé. C’est un céramiste très recherché par la plupart des grands collectionneurs qui voient en lui avant tout un artiste.
 

J’ai été très attiré par l’aspect sculptural de cette pièce, mais également par sa rareté. Masson utilise ici un émaillage Zebracier » qui confère à la pièce un aspect très particulier et brouille les pistes du matériau utilisé. Entre béton, métal et céramique, de prime abord il est difficile de savoir ce qu’il en est réellement.
 

Cette pièce poétique et sculpturale, véritable tableau marin vous emmène prendre le large et vous fera rêver d’autres horizons…

 

 

 

 

Nouveaux objets d'Edouard Demachy