Dans l’œil de Chantal Dagommer : la robe Directoire

Jonché de trésors, le stand de Chantal Dagommer nous plonge au cœur des courants de mode du XVIII, XIX et début du XXème… Parmi les dentelles, les pièces Haute Couture et gilets d’homme en soie, trône une robe Directoire, voile d’audace et de romantisme.

 

« Je vous présente aujourd’hui une robe à traîne en mousseline de coton brodé main. La légèreté du tissu et la traîne laissent à penser qu’il s’agissait probablement d’une robe d’apparat pour un déjeuner officiel en pleine période estivale... Datée de 1798, cette pièce reflète parfaitement les Incroyables & les Merveilleuses, un courant de mode de l’époque Directoire. En opposition à l’austérité qu’avait instauré la Terreur, les Incroyables et les Merveilleuses ont privilégié l’extravagance.

 

La poitrine haute est caractéristique de cette robe. Le marquage descendra légèrement à l’Empire pour finalement arriver au-dessus de la taille vers 1820. Les femmes portaient souvent ces robes avec une culotte longue, « oubliant » les dessous. C’est finalement Napoléon, lorsqu’il fut premier consul, qui exigea que les femmes à la Cour soient moins « indécentes » et portent des tenues plus protocolaires. 

 

Cette magnifique robe m’a été proposée par un collectionneur d’Empire aguerri et je pense qu’elle trouverait parfaitement sa place dans un musée. Malgré quelques usures, gages de sa fragilité, elle pourrait également être portée dans un film d’époque, pour une scène exceptionnelle. Les costumiers de grosses productions m’achètent d’ailleurs régulièrement des pièces XVIIIème pour sublimer une scène statique.

 

Je garde en tête un célèbre portrait de Madame Tallien, ou Thérésia Cabarrus, par le Baron François Gérard portant ce genre de robe sans manches, très rare pour l’époque. Portrait notamment présenté en 2005 à l’exposition du Musée Carnavalet « Au temps des Merveilleuses ». Je trouve l’aspect provocateur de cette pièce très intéressant, reflet de l’histoire et symbole de liberté… »

 

Nouveaux objets de Chantal Dagommer

Prix sur demande
Prix sur demande
Prix sur demande