Dans les yeux de Romain & Henri Hayat : tapis en laine tuftée de Zao Wou-Ki

A l’origine de Collection’s, deux frères : Romain et Henri Hayat. Spécialisés dans le bronze et la sculpture, cette fratrie de passionnés s’ouvre également au prisme d’autres univers, au nom de la dimension décorative et de la richesse créative d’une pièce. Cette semaine, ils nous présentent un tapis en laine de Zao Wou-Ki.

 

"Conquis par le travail de Zao Wou-Ki (1920-2013), considéré comme un des maitres de l'abstraction lyrique, et l'un des plus importants peintres étrangers en Occident au XXème siècle. Ses compositions abstraites dégagent une sorte d'équilibre intemporel des éléments qui nous touche particulièrement.

Nous vous présentons « Nocturne » ce tapis en laine tuftée signé et numéroté xx/100. Il s’agit d’une édition originale de très bonne qualité, datée de 1987 et réalisée par Artcurial en France, avec deux étiquettes au revers.

 

Une édition Artcurial…

Autrefois galerie, Artcurial, en parallèle de son activité de maison de ventes, présentait les œuvres d’artistes avenue Matignon (dès 1975), puis sur le Rond-Point des Champs-Elysées à l’Hôtel Dassault (après 1998).

Plus de 70 artistes, considérés aujourd’hui parmi les plus importants du XXème siècle (Chirico, Delaunay, Man-Ray, Pomodoro, Niki de St Phalle, Pierre Soulages, Zao Wou-Ki…), ont ainsi créé en exclusivité des œuvres réalisées en série limitée pour cette ancienne galerie.

Chaque pièce de chaque collection d’estampes, sculptures, céramiques, bijoux ou tapis d'artistes est d’ailleurs estampillée Artcurial. Chaque œuvre porte la signature de son auteur, et un numéro d’exemplaire, qui est également doublement rappelé sur le certificat qui accompagne et authentifie chaque pièce.

 

Qui dit laine tuftée dit velours pur de laine vierge donc qualité…

Le tuftage requière un savoir-faire ancestral développé au fil des siècles en Inde et en Chine et des outils modernes de tissages. Un doux mélange de fabrication artisanale et de liberté de confection. Ce procédé consiste à confectionner un tapis en insérant parallèlement, et de façon continue, différents types de fils dans le canevas de coton, à savoir une toile tendue sur un métier à tisser vertical.

Avec cette technique, le tissage est réalisé à la main. Chaque mèche de textile est implantée dans le canevas par l’artisan, avec minutie. Une fois la toile tissée, le tuftage s’effectue avec un pistolet à brins au gré des couleurs, du dessin et des différentes tailles de mèches textiles. 

 

Au sol comme au mur…

Le travail de frise sur les côtés et ces tons bleutés rappellent tout à fait l’identité visuelle de l’artiste et fait écho à nos propres obsessions, étant de grands adeptes de la couleur bleue. Avec une hauteur de 247 cm et une largeur de 208 cm, ce tapis constitue une pièce relativement imposante. Il peut s’inclure aisément dans un intérieur, soit au sol, soit placé sur un mur comme nous l’avons fait ici, dans la galerie de Serpette.

Le fonds sobre laissé au centre est très graphique et permet intelligemment d’apprécier le motif même si un meuble était posé dessus (table, console, gaine…). Au mur, il peut également joliment mettre en valeur une sculpture ou divers objets décoratifs. Nous tentons ainsi, de valoriser différentes œuvres en les présentant devant ce tapis…" 

 

 

photos @inustudio