Dialogue de pièces de caractère chez Jean-François Hubeaux

Dialog of pieces of character at Jean-François Hubeaux's
Dialog of pieces of character at Jean-François Hubeaux's

C’est toujours le sourire aux lèvres et le regard rieur que cet antiquaire passionné vous accueillera pour partager avec vous sa dernière trouvaille. Icône du design, petite pépite du 17ème siècle ou pièce insolite que vous ne trouverez nulle part ailleurs, chez Jean-François Hubeaux, venez chiner la pièce de caractère qui donnera de l’âme à votre intérieur.

Quel est votre parcours ?

J’ai toujours fait ce métier. Mes parents travaillaient dans le domaine du livre ancien, ce qui a éveillé en moi un goût pour les antiquités. J’ai suivi une formation en relation avec ce secteur, j’ai commencé à travailler dans le livre ancien. Quand je faisais des adresses pour acheter des livres, j’étais également attiré par le mobilier. C’est au fur et à mesure que j’ai décidé de m’orienter vers les meubles et les objets. Ma formation est plutôt classique puis peu à peu, je me suis dirigé vers le 20ème siècle, mais toujours en le mixant avec des éléments anciens.

J’ai commencé dans le métier en faisant des salons d’antiquaires. Je vivais en Belgique mais je venais chiner aux Puces quasiment chaque semaine. Au bout d’une quinzaine d’années, j’ai souhaité m’installer à Paris, car c’est un lieu où tout converge. C’est comme cela que je suis arrivé à Paul Bert Serpette.

J’aime énormément mon métier, on ne sait pas ce qu’on va trouver, sur quel client en va tomber. Chaque jour est une nouvelle aventure !

Que trouve-t-on sur votre stand ?

Sur mon stand, on trouve des choses très différentes. Du mobilier 20ème, agréable à vivre, de belles éditions. J’aime aussi beaucoup la céramique. Ce que j’affectionne particulièrement, c’est mixer les époques. Les pièces du 20ème étant parfois un peu froides, je pense à mettre des objets plus anciens à côté, de caractère, qui vont apporter plus de personnalité et d’âme à l’ensemble. Il faut que les objets se répondent et s’apportent quelque chose. Je peux très bien mettre un Lounge Chair des Eames à côté d’un cabinet 17ème. L’important est de trouver la pièce de caractère pour que le mélange puisse fonctionner. Ce qui est très plaisant, c’est lorsque mes mises en scène parlent à quelqu’un entièrement. Il m’arrive parfois de vendre à une seule personne des pièces d’époques très différentes.

Dans le mobilier quel est votre petit faible ?

J’aime les pièces originales, quelle que soit leur époque. Il y a parfois des pièces de petite édition ou de créateur qui n’ont pas été diffusées que j’apprécie beaucoup. Évidemment, j’aime aussi les grands classiques, les icônes du design. Mes choix sont avant tout instinctifs.

Que représente Paul Bert Serpette pour vous ?

Depuis que je viens et cela fait plus de 30 ans, j’ai toujours été impressionné par le caractère international de Paul Bert Serpette. On y fait des rencontres formidables, avec des gens de cultures très différentes. Cela permet aux marchands de proposer des choses extrêmement variées et d’exprimer leur personnalité en ayant toujours un écho, chaque univers trouve son amateur. Il n’y a qu’à Paul Bert Serpette que l’on trouve une telle abondance.

Ce qui est remarquable à Paul Bert Serpette, c’est que les marchands viennent tous d’horizons très divers, c’est une richesse formidable.

Il y a tellement de passage que parfois, quand on a acheté un objet sans trop savoir ce que c’est, très rapidement quelqu’un va passer et nous donner des précisions. Nous nous nourrissons énormément les uns des autres, que ce soit entre marchand ou avec les visiteurs.

Avez-vous un objet un peu particulier à nous présenter ?

J’essaie toujours d’avoir une pièce atypique sur mon stand. En ce moment j’ai cette maquette de bateau qui date de la fin du 19ème siècle. Elle a la particularité d’être agrémentée d’une machinerie à vapeur très élaborée et très soignée, qui est exceptionnelle à elle toute seule.

Je sais qu’on ne rencontrera pas deux objets comme cela. C’est une pièce de caractère, qui peut s’intégrer parfaitement dans un bel intérieur. C’est une invitation au rêve et au voyage, qui rappelle l’enfance, c’est un objet d’émotion.